Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘AAZ’

Ma vie ici
18 Juillet 2008

Me voilà entièrement plongée dans la vie du Zanskar.  Je bouge lentement mais je suis toujours en activité.  Le matin, je me réveille à 6 heures et à peu prés à 7h30 je vais prendre mon petit déjeuner avec Eliane à la maison de Dolma Lhamo,  qui est la maison toujours habitée par Marc Damiens pendant tous les années qu’il s’est rendu à Zanskar.
Julé Julé je crie pour tout le monde en entrant dans la maison et en même temps je fais une petite courbette pour ne pas battre ma tête dans la huisserie de la porte.

En cherchant à éviter les mouches qui bourdonnent nombreuses, j’entre dans l’étroit et obscur couloir. La première porte sur la gauche, c’est la porte de la toilette (un trou dans le pavé en terre), la seconde c’est la porte d’un petit appartement Julé Julé je crie encore, cette fois pour Eliane, en entrant dans le second couloir et en faisant encore une petite courbette sous la huisserie de la porte. Toutes les portes sont très basses, pour me rendre de la cuisine à la « chambre à manger » je me souviens de baisser la tête trois ou quatre fois, mais la cinquième normalement je ne m’en souviens plus, je me cogne la tête contre le mur et j’ai déjà une discrète bosse. Je ne sais pas comment il faisait Marc si grand comme il est.
Après le petit déjeuner on va prendre l’eau à la pompe, de temps en temps je vais faire de la lessive dans le ruisseaux où je vais me laver les cheveux, A’ 9 heures nous sommes à l’école prêtes à commencer notre travail.
On rentre à la maison pour un repas frugal et dans l’après midi je me rends à Padum pour le meeting avec les femmes de l’Association. J’aime beaucoup prendre la route dans les champs. J’ai appris très vite à me débrouiller dans les nombreux chemins et à sauter pour dépasser les ruisseaux. Julé Julè je rencontre des paysans qui travaillent, des garçons qui rentrent de l’école. Tout le monde me salue et tout le monde me pose la même question: Ou vas- tu? Je vais à Padum ou Je vais à Pibiting. Je rencontre toujours des dzo et des veaux qui paîtrent tranquilles et je marche à la musique du vent et des chants des oiseaux.
Je rentre à Pipiting le soir sur la route carrossable.
Le repas du soir je le prends normalement à la maison avec Eliane, on bavarde un peu, on boit de la tisane et on va se coucher très tôt. Avec ma torche frontale je descends de la maison de Dolma, je marche dans les champs jusqu’à la maison de Tseten Dorjei et j’entre dans ma chambre essentielle que j’ai déjà appris à aimer.

Télécharger les histoires complètes ici

Source : AAZ


Publicités

Read Full Post »